Une première canadienne : François Larocque est nommé titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en droits et enjeux linguistiques

Juin 2018– Le 19 juin 2018, le co-chercheur du Partenariat canadien pour la justice internationale (PCJI) François Larocque a été nommé titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en droits et enjeux linguistiques de l’Université d’Ottawa. C’est la « toute première fois à l’échelle nationale [qu’]une faculté de droit reçoit une chaire de recherche sur la francophonie canadienne », explique le professeur Larocque. Il n’existait encore, à ce jour, aucune chaire de recherche sur les droits linguistiques et la protection juridique des communautés culturelles ».

Cette nomination constitue une marque de reconnaissance méritée du leadership manifeste du professeur Larocque dans son domaine. Chercheur dévoué et éloquent avocat, il défend les droits des francophones depuis plus de dix ans, et a grandement contribué à l’avancement des droits linguistiques des francophones en milieu minoritaire en Ontario et au Canada. Le professeur Larocque mettra sa nouvelle situation à profit pour faire progresser les connaissances dans le domaine des droits linguistiques et contribuer concrètement à l’élaboration de normes légales liées à la langue au Canada. Il prévoit se concentrer spécifiquement sur la protection juridique des communautés linguistiques minoritaires et leurs institutions, particulièrement en ce qui concerne l’adoption et l’interprétation des lois constitutionnelles, textes législatifs et principes jurisprudentiels. Sa recherche portera principalement sur les droits linguistiques des francophones, mais intégrera également les langues autochtones.

Le mandat de cinq ans du professeur Larocque débutera le 1er juillet 2018.

Leave a Reply